1 octobre 2015
millésime exceptionnel

2015, Un millésime exceptionnel

Des conditions climatiques idéales jusqu’aux vendanges, un état sanitaire impeccable et des rendements satisfaisants : sur nos domaines comme auprès de nos partenaires vignerons, 2015 compte parmi les plus belles récoltes de ces dernières années...

Janvier et février ont été relativement doux et correctement arrosés. Durant le printemps, quelques épisodes pluvieux importants ont été très bénéfiques car ils ont permis de renouveler les ressources en eau et d’assurer un développement régulier des vignes en début de croissance.
L’été, avec ses températures très élevées, notamment en juillet, a apporté la chaleur nécessaire pour un mûrissement idéal, sans stress hydrique ni pression sanitaire. Alors que l’on prévoyait un début de vendanges précoce (autour du 25 août), deux épisodes pluvieux entre le 15 et le 24 août ont donné un “souffle” à la vigne pour lui permettre de terminer sa maturation dans des conditions idéales. Si quelques attaques de “black rot” ont été constatées dans certains secteurs (Ventoux, Costières de Nîmes), 2015 est globalement marqué par un état sanitaire remarquable.

Sur le Domaine de Longue Toque, c’est un millésime idéal grâce à la conjonction parfaite de tous les éléments : une pousse régulière, aucun stress hydrique, pas de maladies, de jolis rendements et des vins qui s’annoncent frais, sur le fruit et très équilibrés. Les parcelles du Plan de Dieu et de Vacqueyras ont été rentrées à partir du 10 septembre. Les vignes de Gigondas ont été récoltées entre le 18 et le 30 septembre. Nous avons terminé traditionnellement par les Grenaches centenaires de Montmirail le 2 octobre.
“Nos Plan de Dieu et Vacqueyras s’annoncent très aromatiques, sur le fruit et l’élégance. Les vieux Grenaches de Montmirail sont d’une qualité rarement égalée. En Gigondas, fraîcheur et puissance aromatique sont les maîtres mots” détaille Antoine, Directeur des Vignobles.

En Costières de Nîmes, au Château Grand Escalion “les pluies de fin août ont modifié le rythme annoncé des récoltes et nécessité une grande attention de la part de notre équipe pour surveiller l’évolution des raisins” explique Nicolas, Chef de Culture. Les vendanges se sont finalement déroulées en deux phases : après un démarrage le 31 août avec les rosés et les premières cuves de rouge jusqu’au 11 septembre, nous avons attendu ensuite jusqu’au 29 septembre pour vendanger les dernières parcelles de rouges qui s’annoncent particulièrement concentrées et aromatiques
Le rosé 2015 a été embouteillé début janvier. Il est opulent, avec une belle rondeur et très aromatique. Les Syrahs qui entrent dans la toute nouvelle cuvée “Safranée” sont superbes.

Verres de vin
Dans l’ensemble de la Vallée du Rhône, la qualité exceptionnelle du millésime se confirme du nord au sud :  “les appellations septentrionales s’annoncent splendides chez nos partenaires vignerons avec des structures magnifiques, des arômes très purs et une profondeur incroyable. Nous sommes face à un très grand millésime” explique Véronique, Chef Winemaker. Dans la partie méridionale, le rythme des récoltes a été très régulier. Les Grenaches sont doux et bien mûrs ; les Syrahs denses, avec des couleurs superbes et des arômes de fruits épicés sublimes ; les Mourvèdres sont généreux et avec des tanins bien mûrs. “C’est sans aucun doute une année qui produira des vins de très belle garde” conclut Véronique.

Après deux années marquées par une météo capricieuse et des qualités hétérogènes, le millésime 2015 démontre dès à présent un potentiel incroyable et s’annonce comme un des meilleurs de ces dernières années pour l’ensemble des vins de la Maison.