appellation photo
Laurus

Hermitage

Appellation d'origine protégée

Entre histoire et terroir, l'appellation Hermitage fait partie des crus de légende. L'Hermitage Rouge Laurus est à la hauteur de cette renommée en exprimant et sublimant tout le caractère puissant et fruité de son unique cépage, la Syrah pour un grand moment de dégustation.

Hermitage
couleur
2013
description_recompenses

Après un printemps pluvieux et froid, la floraison a été tardive et longue pour se terminer à la mi-juin. L’été chaud suivi d’orages réguliers en septembre ont relancé les maturités. Les vendanges ont été parmi les plus tardives de ces derniers années. Début de récolte 20 septembre.

etiquette
Hermitage
millésime
2013

Cépages: 

100% Syrah

Terroir: 

Vignes sélectionnées sur le secteur oriental de la colline de l’Hermitage, lieux-dits : - « La Pierelle » nord-est de l’appellation. Plages de cailloux ronds alluvionnaires, 180 à 200m d'altitude.
- « Les Murets » à l’est. Terroir argileux, 150m d'altitude.
- « La Beaume » au coeur de l’appellation. Sols argilo-limoneux recouverts de cailloutis.

Vinification: 

Raisins ramassés à la main. Après une fermentation alcoolique en cuve, les vins effectuent la fermentation malolactique en pièces de chênes Laurus de 275 litres . Elevage sur lies fines pendant 15 mois (3 fûts neufs et 3 fûts 1 vin).

Quantité produite: 1510 cols
Date de mise en bouteille: 3 juin 2015

Note de dégustation: 

Robe rouge sombre et brillante. Nez harmonieux, rond sur des notes de fruits mûrs, délicatement boisé. Fringuant en bouche avec une belle tension et des saveurs de cerise noire. La finale poivrée offre une belle longueur. (Oct. 2015).

Service & accords: 

16-18°C – A ouvrir idéalement 2h avant

Faisan rôti, sauce aux airelles
Boeuf bourguignon et baies de genièvre

Optimum de dégustation : 2016 - 2026
Degré : 13°

Age des vignes & rendement: 

30 ans en moyenne – 27hl/ha

L’histoire du nom de l’appellation est lié à la légende du Chevalier de Sterimberg. On raconte que, lassé de la guerre et des croisades, il se serait repenti en se consacrant à la prière et à la culture de la vigne autour d’un ermitage sur la collie de Tain.

Envoyer à un ami