appellation photo
Laurus

Hermitage

Appellation d'origine protégée

Entre histoire et terroir, l'appellation Hermitage fait partie des crus de légende. L'Hermitage Rouge Laurus est à la hauteur de cette renommée en exprimant et sublimant tout le caractère puissant et fruité de son unique cépage, la Syrah pour un grand moment de dégustation.

Hermitage
couleur
2014
description_recompenses

Le vent du nord couplé au soleil sur les mois d’août et septembre ont fait oublier un mois de juillet atypique particulièrement pluvieux. La Syrah a atteint une maturité parfaite tout en conservant de bonnes acidités. Récolte le 10 septembre 2014.

Récompenses

15,5/20   Guide Bettane & Desseauve 2017

etiquette
Hermitage
millésime
2014

Cépages: 

100% Syrah

Terroir: 

Vignes sélectionnées sur le secteur oriental de la colline de l’Hermitage, secteurs :

- « La Pierelle » nord-est de l’appellation. Plages de cailloux ronds alluvionnaires, 180 à 200m d'altitude.
- « Les Murets » à l’est. Terroir argileux, 150m d'altitude.
- « La Beaume » au coeur de l’appellation. Sols argilo-limoneux recouverts de cailloutis.

- « L'Ermite », arène granitique caillouteuse.

Vinification: 

Raisins ramassés à la main. Après une fermentation alcoolique en cuve, les vins effectuent la fermentation malolactique en pièces de chênes Laurus de 275 litres (fûts neufs et 1 vin - origine Bourgogne et Ile de France). Elevage sur lies fines pendant 14 mois.

Quantité produite: 1 635 bouteilles, 234 magnums, 18 jéroboams et 2 mathusalems
Date de mise en bouteille: 19 mai 2016

Note de dégustation: 

"Parfums élégants, toucher délicat, agréable note saline en bouche". 

Bettane & Desseauve - septembre 2016

Service & accords: 

Servir à 16-18°C – Ouvrir idéalement 2h avant dégustation.
Optimum de dégustation : 2016 - 2024
Degré : 13%

 

Chevreuil grand veneur

Noisettes de biche sautées au poivre et purée de céleri

Age des vignes & rendement: 

32 ans en moyenne 

L’histoire du nom de l’appellation est lié à la légende du Chevalier de Sterimberg. On raconte que, lassé de la guerre et des croisades, il se serait repenti en se consacrant à la prière et à la culture de la vigne autour d’un ermitage sur la collie de Tain.

Envoyer à un ami