La vie de la vigne et de la cave en hiver

La Maison Gabriel Meffre vous éclair sur son activité hivernale

L’hiver, le moment idéal pour bichonner le vignoble

Entre décembre et janvier, les vignerons en profitent pour s’occuper de la taille de leur vigne. Les ceps sont au repos et cela permet de les entretenir sans les blesser. La taille est une phase essentielle pour l’entretien de la vigne qui, ne l’oublions pas, est une liane !

Sans la taille, elle pousserait naturellement en s’allongeant toujours plus. La taille consiste à réduire le nombre de sarments, ce qui permet de maîtriser la production et la vigueur de chaque souche en limitant le nombre de bourgeons.

 

L’hiver nécessite également de butter les pieds de vigne, pour les protéger du gel. Cette phase consiste à ramener de la terre au pied en formant de petits monticules. Plus le vignoble sera septentrional, plus cette pratique du buttage sera rélisée.

 

La taille, un travail minutieux

Cette tâche est longue, et peut s’étaler sur plusieurs semaines ou mois (entre décembre et mars). La délicatesse et la précision sont indispensables pour ce travail, qui ne peut être réalisé que par la main de l’homme, sans mécanisation. Une bonne taille permet de limiter leur infection par d’éventuels champignons, sans blesser les ceps.

La taille couramment pratiquée en vallée du Rhône est la taille en gobelet (la vigne a une forme évasée avec 4 bras pour accueillir la lumière du soleil).

 

Pour des appellations comme Vacqueyras ou Gigondas, nous allons privilégier la taille courte (en gobelet ou en cordon suivant les cépages)” précise Antoine Dupré, directeur des vignobles de notre Maison. Ce type de taille facilite l’entretien quotidien de la vigne et assure une bonne aération des grappes.

 

A la cave, le travail continue

Les vins, tout juste vinifiés, ont commencé leur élevage à des températures constantes que ce soit en fûts ou en cuve. Pour notre Domaine de Longue Toque à Gigondas, nous utilisons essentiellement des fûts « bourguignons » (228l), des Demi-muids (600l) ainsi que de la cuverie béton et inox.

Le travail en cave est donc un peu ralenti pour l’équipe dont la mission principale est de « suivre » les vins organoleptiquement (en dégustation) et analytiquement pour s’assurer d’un élevage optimal. A ce stade, suivant la qualité du millésime, nous pouvons déjà évaluer ce que sera la durée totale de l’élevage.

 

Ainsi va la vie de la vigne, le travail des vins ne s’arrête jamais, quelle que soit la période de l’année ! Le soin apporté au vignoble, et la constance du suivi du travail de cave participent à l’élaboration de vins de qualité.

Ajouter un commentaire

12 + 8 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.