Message d'erreur

Deprecated function : Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; mPDF has a deprecated constructor dans include_once() (ligne 38 dans /homepages/32/d375170435/htdocs/GM_Website/sites/all/modules/print/print_pdf/lib_handlers/print_pdf_mpdf/print_pdf_mpdf.module).

Bien servir son vin

La température idéale

Entre les températures annoncées sur l’étiquette et celles données par votre voisin très connaisseur, il est souvent difficile de s’y retrouver ! Et pourtant, c’est un élément fondamental pour que votre vin s’exprime au mieux. Trop froid, il sera fermé, sans bouquet ; trop chaud, il donnera une sensation brûlante, sur l’alcool.

Ce paramètre est encore plus déterminant pour nos vins du sud, Vallée du Rhône et Languedoc, réputés plus puissants que ceux d’autres régions. Nos vins blancs secs seront au mieux autour des 12-13°C tandis que nos rouges se dégusteront parfaitement autour des 18°C. Attention ! N’oubliez pas que dans une pièce à 20°C et au simple contact du verre, votre vin prendra très rapidement quelques degrés supplémentaires. Alors n’hésitez pas à régler la température de votre cave à vin légèrement en-dessous de la température de service. 

En général, il vaut mieux servir un vin légèrement trop froid que trop chaud. Car il sera toujours plus facile de le réchauffer que de le rafraîchir !

La température idéale

Décanter ou pas ?

Question existentielle s’il en est. Nombreux guides et ouvrages vous conseillent de décanter un vin à condition qu’il le supporte... Oui, mais comment le déterminer sans se tromper ? 

En fait, le fait de décanter un vin a deux fonctions bien précises : vous avez un vin jeune, peu expressif au nez. Le verser délicatement dans une carafe à fond large permettra de l’oxygéner et de libérer ses arômes. Cette opération est à réaliser quelques heures avant le service.

Si vous avez un vin vieux, voire très vieux, il faudra alors procéder par étape. Tout d’abord, placez votre bouteille en position verticale pendant 24h afin que le dépôt tombe lentement au fond. Puis, à l’ouverture, vérifiez que le bouchon n’est pas abîmé (odeur de liège forte, moisi...) puis dégustez le. Si le nez est fermé, les arômes peu développés mais qu’il vous semble avoir encore de la structure en bouche, vous pouvez le décanter dans une carafe étroite. Mais attention ! A faire juste avant de le déguster car si vous le décantez trop tôt, il risque au contraire de perdre définitivement tous ses arômes.

Vous pouvez faire ainsi aussi bien avec les vins rouges qu’avec les vins blancs.

 

 

Verres vides

Choisir ses verres

Bannissez définitivement le verre à fond plat et autres gobelets plastiques !!! Le vin mérite quelques égards et vous n’en profiterez que mieux avec des verres adaptés.

N’hésitez pas à investir dans des verres «spécial dégustation», vous ne le regretterez pas. Les cavistes et autres magasins spécialisés sauront vous conseiller au mieux en fonction de vos préférences de vins. Riedel, Schott, Mikasa sont parmi les fabricants les plus connus des amateurs.

 

Verres

Dans quel ordre déguster ?

La « croyance » générale veut que les vins blancs soient servis avant les rouges et les vins jeunes avant les vieux. Pourtant, en fin de repas, beaucoup de fromages s’harmonisent délicieusement avec les vins blancs et un vin «vieux» risque de paraître bien terne derrière un vin jeune exubérant de fruit et bien structuré.

C’est donc plutôt en fonction de leur puissance qu’il faut présenter les vins, en allant des plus vifs et frais au plus structurés. Vous le saurez en les dégustant avant bien entendu, ce qui vous permettra, le cas échéant, de supprimer les éventuelles bouteilles bouchonnées.