appellation photo
Gabriel Meffre

Tavel

Appellation d'origine protégée

Tavel est l'une des appellation de rosé les plus réputées et cette réputation n'est pas usurpée. Suave, gourmand et frais à la fois, ce vin majoritairement composé de Grenache, Syrah et Cinsault dévoile tous ses atouts sur des cuisines ensoleillées, épicées.

couleur
2018
description_recompenses

Atypique à de nombreux égards, le millésime 2018 a exigé une présence de tous les instants à la vigne comme en cave. Après un hiver doux, le printemps humide et pluvieux a laissé place à un bel été, favorisant la bonne croissance des grappes. Le mois de Septembre, digne d'un été indien, s'est avéré plus qu'idéal pour les vendanges avec des nuits fraîches et des journées chaudes et ensoleillées. Ainsi c'est à maturité optimale et dans des conditions idéales que les raisins ont pu être récoltés et ce, durant huit semaines au total. Au final, il en résulte un millésime élégant, au profil particulièrement aromatique et à l'équilibre superbe.

etiquette
Tavel
millésime
2018

Cépages: 

Grenache majoritaire, Syrah et Cinsault.

Terroir: 

Les raisins entrant dans l'assemblage de ce Tavel proviennent d'un terroir panaché de lauzes, de galets, de sables et de cailloutis.
 

Vinification: 

Vinification en cépages séparés entre 12 et 15°C. Une partie de la récolte est vinifiée "par saignée" après 8h de macération préfermentaire tandis que le restant des grappes est pressé directement. Les jus sont ensuite assemblés après la fermentation alcoolique et élevés 4 mois en cuve avant la mise en bouteille.

 

Vin adapté aux personnes vegan.

Note de dégustation: 

Robe d’un rose soutenu et profond. Nez suave et gourmand aux notes de fruits rouges (cerise et framboise). La bouche est généreuse et souple soutenue par une finale à la fois fruitée et épicée.

Service & accords: 

Idéal en accompagnement de brochettes de gambas grillées, d'un poulet basquaise et de salades estivales (grecque, niçoise...). A déguster frais, entre 10 et 12°C, dés à présent.

L'harmonie et la finesse de cette cuvée rend hommage à "Saint-Ferréol", 5ème évêque d'Uzès dont la tolérance et la douceur, peu de mise à son époque, ont fait sa réputation.

Envoyer à un ami