appellation photo
Laurus

Hermitage

Appellation d'origine protégée

Cette appellation tire sa renommée d'un subtil dosage entre histoire et terroir. Du repentir du Chevalier de Sterimberg au 13e siècle à l'exceptionnel situation de ses vignobles, l'Hermitage est considéré comme un cru de légende. L'Hermitage Blanc Laurus fait honneur à cette réputation avec un mono-cépage 100% Marsanne qui exhale toutes les qualités d'un grand vin.

Hermitage
couleur
2016
description_recompenses

Fruits des conditions météorologiques idéales, de l’hiver au printemps, les baies sont petites et nombreuses. La limpidité des vins est exceptionnelle. Si les volumes sont inférieurs à 2015, le Laurus Hermitage 2016 est un grand millésime, aux notes de miel et d’orange caramélisée.

 

Récompenses

92-94 pts  Jeb Dunnuck

90 pts   The Wine advocate - Robert Parker

etiquette
Hermitage
millésime
2016

Cépages: 

100% Marsanne

Terroir: 

Les vignes proviennent du secteur est de la colline de l’Hermitage, sur terrasses alluviales du Rhône à 200m d'altitude.

Vinification: 

Raisins ramassés à la main à partir du 27 septembre 2016. Après une fermentation alcoolique en cuve, les vins effectuent la fermentation malolactique en pièces de chênes Laurus de 275 litres (fûts neufs et 1 vin - origine Bourgogne et Île de France). Elevage sur lies fines pendant 15 mois.
Mis en bouteille le 27 avril 2018. 855 bouteilles, 60 magnums et 10 jéroboams produits.

Note de dégustation: 

"De superbes notes de pommes beurrées, de nid d'abeilles, de mandarines et de groseilles caramélisées coulent sur un Hermitage blanc 2016 riche et puissant, qui a beaucoup de texture." Jeb Dunnuck - avril 2018

Service & accords: 

A déguster entre 10 et 12°C – A ouvrir idéalement 2h avant

Optimum de dégustation : 2018 - 2033

Degré: 13%

 

Cassolette de noix de Saint-Jacques

Coq au champagne

Age des vignes & rendement: 

31 ans en moyenne – 22 hl/ha

L’histoire du nom de l’appellation est lié à la légende du Chevalier de Sterimberg. On raconte que, lassé de la guerre et des croisades, il se serait repenti en se consacrant à la prière et à la culture de la vigne autour d’un ermitage sur la collie de Tain.

Envoyer à un ami