Message d'erreur

Deprecated function : Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; mPDF has a deprecated constructor dans include_once() (ligne 38 dans /homepages/32/d375170435/htdocs/GM_Website/sites/all/modules/print/print_pdf/lib_handlers/print_pdf_mpdf/print_pdf_mpdf.module).

Ce que nous réservent les vendanges 2018

Les vendanges 2018 de la Maison Gabriel Meffre

Un millésime de vignerons

Les vignerons des Côtes du Rhône ne s’en cachent pas, le printemps 2018 fut désastreux : beaucoup de pluie et de sévères attaques de Mildiou. C’est ce qu’on appelle dans le jargon, un millésime de vignerons. “A cause de ces conditions climatiques, si nous voulions avoir du raisin en septembre, il allait falloir être très réactif sur le soin de la vigne” précise Antoine Dupré, Directeur des Vignobles.

 

Sur ses domaines (72 ha au total), la Maison Gabriel Meffre est en conversion à l’agriculture biologique ou en Charte Terra Vitis – agriculture raisonnée. Cela signifie que nous limitons les interventions sur les vignes au strict nécessaire. Il faut donc parcourir quotidiennement les différentes parcelles, ce qui représente un travail de longue haleine pour les chefs de culture.

 

Il a fallu être particulièrement vigilant cette année. Car qui dit pluie, dit boue, et donc limitation des tracteurs dans les parcelles. Une autre raison d’être concentré sur l’état des vignes.” raconte Antoine. Lorsque les conditions météo jouent contre le vigneron, il est fondamental d’analyser l'ensemble des parcelles pour élaborer un calendrier de suivi efficace. C’est indispensable pour garder des raisins sains et garantir un vin de qualité à la sortie. 

 

2018, un beau millésime !

Les mois de juillet et août ont été très chauds. Fin août, un bel épisode pluvieux a permis de redonner un peu d'air à la vigne et au raisin après la chaleur estivale.

Résultat : une sortie de raisin de qualité, en quantité qui plus est. “Nous sommes satisfaits des résultats”. Antoine ne cache pas son enthousiasme : “Cette année, le Grenache a eu une belle floraison et peu de coulures. Les Vacqueyras et Gigondas donneront de très jolis millésimes”.

 

Gigondas, la force par la diversité des terroirs.

Notre domaine de Longue Toque a la particularité de posséder des vignes sur l'ensemble des principaux terroirs de Gigondas. Ces parcelles sont situées entre le ruban de Safres situé autour du village à 150m d’altitude et les hauts sols calcaires des Dentelles de Montmirail à près de 500 m d’altitude. L’intérêt de cette diversité est de permettre une gestion progressive des récoltes.

 

Cependant, cette année, il ne fallait pas rester sur nos habitudes de calendrier de vendanges. “Tout était mélangé ! Certaines parcelles habituellement tardives étaient prêtes très tôt. Ainsi, nous avons démarré les vendanges le 15 septembre avec des Syrah de Gigondas, alors que ce type de terroir commence habituellement plus tard. Il a vraiment fallu être sur tous les fronts en même temps”.

 

Un contrôle qualité, gage d’une récolte réussie

De telles conditions météorologiques nécessitent un contrôle quotidien de maturité du raisin, car la chaleur et l’humidité peuvent accélérer le processus de maturation. Tous les jours, les équipes de la Maison Gabriel Meffre ont vérifié chaque parcelle.

Le contrôle consiste à observer la pulpe du grain, son arôme. Il est aussi important d’évaluer la maturité de la peau de la baie de raisin par sa dureté, ainsi que les pépins. Une dernière étape consiste à tester la couleur présente dans la peau. En craquant la baie, est-ce que la couleur produite par les tanins s'échappe sur les doigts ? S’en suivent des analyses sur le taux de sucre et d’acidité permettant ainsi de compléter l’évaluation du raisin. 

 

 

Cette année, les vendanges ont duré 1 mois. Une durée plutôt longue qui s'explique par la particularité du printemps 2018, l’altitude des parcelles, et la diversité des terroirs de notre Maison. C’est ce qui rend notre métier de producteur passionnant et chaque jour différent !