Les femmes de la Maison Gabriel Meffre

Les femmes de la Maison Gabriel Meffre

Nos engagements pour l’égalité hommes-femmes

“La Maison Gabriel Meffre avance avec son temps ; Elle donne aux femmes les mêmes chances de réussite qu'aux hommes”. Tel est le sentiment de Christine Lacroix-Pallandre, Directrice Administration des ventes. Si les derniers sondages à l’échelle nationale font ressortir encore une discrimination envers les femmes à poste et compétences égales, la Maison souhaite défendre une vision égalitaire.

Pour Virginie Pipunic, Cheffe d’Equipe,

Gabriel Meffre est une entreprise tournée vers l'avenir et offre une parité certaine entre hommes et femmes”. 

 

Les femmes sont majoritaires chez Gabriel Meffre : elles sont 51% sur près de 110 salarié.e.s (hors VRP Multicartes)! Marie-Caroline Gérard, Responsable Comptable et Financier le confirme et prône la richesse de la diversité à tous les niveaux :

“Les femmes sont très présentes dans l'entreprise et, ce, à tous les échelons et dans presque tous les services. La mixité quelle qu'elle soit (âge, sexe, parcours, origine) rend l'entreprise plus performante et plus créative”.

 

La répartition des catégories socioprofessionnelles est la suivante :

  • ouvriers - employés : 58 % de femmes
  • agents de maîtrise : 61 % de femmes
  • cadres : 37 % de femmes
  • cadres supérieurs : 27 % de femmes

 

Il y a encore un point d’amélioration à travailler sur les catégories cadres & cadres supérieurs, mais nous sommes sur la bonne voie ! 

 

Nous œuvrons pour gommer les résidus d’une inégalité ancrée depuis des siècles dans les mentalités. Ainsi, dans le cadre du pilier social et sociétal de notre démarche RSE, nous nous appuyons sur le plan d’action égalité Hommes Femmes de 2017, dont les orientations sont les suivantes :

  • Appliquer une politique de mixité dans nos pratiques de recrutement. 
  • Mettre en œuvre une communication annuelle pour sensibiliser les salariés, et en particulier les femmes, à la nécessité de se former tout au long de sa vie professionnelle.
  • Promouvoir les femmes à l'intérieur de la catégorie cadre/ cadre supérieur.

 

 

Des femmes à des postes à haute responsabilité 

Dans le milieu viticole, Christine pense qu’il y a un vrai défi à relever :

“Les mentalités évoluent très lentement, une femme est encore très souvent reléguée au rang de secrétaire”.

Notre Maison souhaite au contraire prendre le contre-pied de ce schéma : “Gabriel Meffre offre des possibilités de carrière à beaucoup de femmes, l'entreprise confie  des postes à fortes responsabilités à un certain nombre d'entre nous, preuve de confiance en notre savoir-faire” atteste Virginie, qui dirige une des deux lignes de production de la Maison.

 

3 femmes ont accédé à un poste de cadres supérieurs au cours des 2 dernières années, dont Christine, qui fait partie de l’équipe depuis longtemps : “J'ai connu trois PDG dans cette Maison, je n'ai jamais eu la sensation qu'être une femme me rendait différente. Seules les compétences pour le poste occupé ont compté”.

 

Des propos réjouissants qui sont la plus belle récompense des efforts effectués en ce sens. La Maison est en constante progression vers une considération plus juste. D’après Virginie, “Il y a plusieurs années en arrière, quand une femme se retrouvait à un poste clé de l'entreprise, c'était comme un faire-valoir pour l'extérieur. Les mentalités ont évolué, cela devient chose normale et tant mieux. Les capacités de gestion, de technicité, de prise de décision ne sont plus l'apanage des hommes. La Maison l'a bien compris.”

 

Marie-Caroline conclut

“De mon point de vue, les femmes bénéficient autant que les hommes de la confiance de la Direction et d'un bon niveau d'autonomie qui leur permettent de mener à bien leurs missions”.

 

A la création de la Maison, l’époque voulait que Juliette Meffre - l’épouse de Gabriel - travaille plutôt dans l’ombre malgré son rôle clé dans la réussite de l’entreprise.  Aujourd’hui, au regard de toutes les femmes qui occupent des postes quels qu’ils soient, notre volonté est que le genre ne soit plus une question. Nous sommes tous et toutes relié.e.s avant tout par la passion du vin !