Elles font partie de la Maison Gabriel Meffre : portrait d'Audrey Chaufournier, responsable QSE

Les portraits de femmes de l'équipe de la Maison Gabriel Meffre

Quelles sont vos missions en tant que Responsable QSE ?

Je coordonne les équipes en matière de qualité, de sécurité et d'environnement. Qualité des produits, sécurité des outils et environnement confortable favorisent en effet de bonnes conditions de travail. Je travaille donc beaucoup en interne mais également en direction des parties prenantes externes. Un vaste périmètre d’intervention !

 

 

Sur quoi travaillez-vous en ce moment ? 

Notre Maison a défini des objectifs de développement en cohérence avec notre démarche RSE et de nombreuses actions en découlent.  Par exemple, sur l’aspect environnemental, je travaille sur des projets de préservation de la biodiversité. Avec le Responsable Vignobles, nous allons bientôt présenter un plan d’action concret.

 

Sur l’aspect santé-sécurité au travail, nous avons lancé une étude avec l’équipe production et un ergonome, sur le travail autour des postes de conditionnement de nos bouteilles. L’enjeu est de diminuer les risques et maladies professionnelles, notamment les TMS (troubles musculo-squelettiques). 

 

Depuis 2012, le taux d’accidents du travail a diminué significativement, nous devons poursuivre nos efforts en ce sens ! Je coordonne ce projet qui mobilise à la fois le personnel de production et le service RH, puisqu’un travail sur la compétence des personnes sera nécessaire.

 

 

Comment travaillez-vous avec les différentes parties prenantes ? 

Depuis 2 ans, j’interviens plus en amont auprès des partenaires vins. Avec le service Achat et Qualité des vins, nous avons mis en place des « Visites Qualité » où nous échangeons avec les vignerons sur la sécurité, l’environnement, etc. Ces visites annuelles donnent lieu à un compte-rendu, à des pistes d’amélioration, et un suivi d’actions. Sur certains domaines, même de taille modeste, nous découvrons de bonnes pratiques, nous apprenons toujours des autres.

 

Nous mettons aussi en place des collaborations avec des interlocuteurs externes issus du domaine santé-sécurité. L’année dernière par exemple, nous avons fait intervenir la Médecine du Travail pour réaliser une étude ergonomique auprès du personnel travaillant sur ordinateur. De cette étude est sorti un plan d’actions comportant la mise en place d’aménagements (souris ergonomiques, supports de documents…) et une sensibilisation aux postures (hauteur de la chaise, distance de l’écran…) afin de prévenir les TMS liés au travail de bureau. 

 

Audrey Chafournier, Responsable QSE Maison Gabriel Meffre

Qu'est-ce qui vous anime dans votre métier ? 

Ce que j’aime avant tout, c’est le travail d’équipe. Tout problème a sa solution quand on prend le temps d’échanger, d’analyser une situation à plusieurs.

 

Je suis convaincue que nous avons tout à gagner à évoluer vers un management plus participatif. Je suis également stimulée par les temps d’échanges collectifs plus informels qui permettent de partager des pistes inspirantes, liées à notre filière ou à d’autres domaines. 

 

 

Avez-vous une histoire insolite à partager avec les lecteurs du webmagazine ? 

Il y a quelques années, notre Maison était auditée par un client anglais accompagné de l’agent avec lequel nous travaillions à l'époque. A l'issue de la journée, notre agent m'a donné une bague surmontée du logo “Superwoman”. C’était sa façon de signifier à l’équipe sa reconnaissance, compte tenu de nos performances élevées face aux demandes clients. J’ai été à la fois surprise et très honorée, car cet agent travaille avec de nombreuses Maisons réputées dans le monde. Depuis, nous nous référons souvent à cette histoire dans le service, quand nous faisons face à une situation compliquée :

 

"Nous ne sommes peut être pas « Superwoman » mais nous arrivons toujours à trouver une solution collectivement !".

 

 

Et pour finir, votre plus grande fierté ?

Constater l'implication du personnel dans la démarche RSE ! Chacun n'hésite pas à qualifier un projet ou une action : "ce n'est pas très RSE" ou « c'est très RSE !".

Cela prouve que la démarche est pleinement intégrée et que chaque membre de l’équipe est force de proposition pour faire évoluer nos pratiques à tous les niveaux.

 

 

Retrouvez prochainement d’autres portraits de l’équipe de la Maison Gabriel Meffre.